Les types de Sushis

En France, ainsi que dans de nombreux autres pays, nous appelons à tort Sushi la tranche de poisson cru posée sur une boule de riz vinaigré. Cette erreur existe depuis maintenant bien longtemps et est ancrée dans nos esprits. D’ailleurs, nous l’entendons fréquemment lors des ateliers Sushi que nous mettons en place, ou même lors de cours de sushi à domicile

Mais qu’en est-il des vrais appellations de chacun des types de Sushis que nous adorons déguster ?

Les différents types de Sushis

Si vous rencontrez des problèmes avec la compréhension de certains termes, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre lexique du sushi.

Nare Sushi

Egalement appelé Narezushi, est un Sushi à base de riz fermenté. Certaines histoires rapportent qu’il s’agit du tout premier Sushi créé, fait à partir du riz qui servait initialement à conserver le poisson entier et vidé. Ce Sushi n’est plus consommé depuis de nombreux siècles et n’est d’ailleurs à la carte d’aucun restaurant.

Oshi Sushi

Egalement appelé Oshizushi et originaire de Fukuoka, il s’agit du premier Sushi dont la forme a été travaillée, c’est un sushi pressé composé originellement de 3 couches, deux couches de riz entre lesquelles se trouve une couche de poisson. Ce type de préparation n’étant pas très esthétique, elle a rapidement été remplacée par la version de l’Oshi Sushi qui est désormais composé de riz Sumeshi sur lequel on dépose du poisson, l’ensemble est pressé dans un moule en bois puis découpé en carrés ou rectangles avant d’être servi.

Nigiri Sushi

Nigiri SushiÉgalement appelé Nigirizushi, il s’agit en réalité du Sushi traditionnel composé d’une fine tranche de poisson cru sur un cylindre de riz Sumeshi façonné à la main. Ils sont principalement composés de poissons taillés dont la tranche est plus fine que pour le Sashimi, mais on en trouve également à l’omelette Japonaise (Tamago) maintenue par une lanière de feuille d’algue Nori. En France, il n’est pas rare de voir également des Nigiri Sushi affublés d’une tranche d’avocat.

Gunkan Maki

Gunkan MakiPlus couramment appelé Gunkan, c’est la première variation du Sushi incluant la feuille d’algue Nori dans sa recette, d’où le terme Maki dans son appellation. Dans sa conception, le Gunkan reprend le cylindre de riz Sumeshi du Nigiri dont il est le dérivé, que l’on entoure d’un morceau de Nori pour ensuite y déposer un ingrédient. Le plus usité étant les œufs de saumon, on y trouve également du corail d’oursin, du tartare de saumon, etc.

Maki Sushi

Maki SushiVous le connaissez simplement sous l’appellation Maki, bien que son vrai nom soit le Makizushi, on voit également dans certains restaurants le terme de Nori Maki, qui fait référence au nom du type de feuille d’algue qui l’entoure (la feuille de Nori). Ce Sushi est un rouleau, qui pourrait être le cousin du sandwich s’il était consommé sans être découpé. Composé traditionnellement d’un seul ingrédient, une fois roulé il est découpé en 6 à 8 pièces égales avant de finir dans nos assiettes.

Futo Maki

Futo MakiDans certains restaurants, on l’appelle également le Sumo Maki, en rapport à sa taille. C’est un très gros Maki composé de nombreux ingrédients et coupé en fines rondelles avant d’être servi. Il se démarque des autres Sushis par son aspect et les nombreuses couleurs des ingrédients qui le composent. Bien que très joli à regarder, sa consommation n’est pas aisée à cause de son diamètre épais.

Temaki Sushi

Temaki SushiEgalement connu sous le nom de Temakizushi, c’est l’équivalent du sandwich ! Il s’agit d’un maki dont l’aspect se rapproche d’un cône ou encore d’un cornet, rempli de riz et de deux ingrédients (généralement avocat et saumon ou crevette cuite) et souvent saupoudré de graines de sésame dorées.

Inari Sushi

Inari Sushi ou InarizushiQue l’on appelle aussi Inarizushi, est une poche de tofu frit avec du Shoyu que l’on remplit de riz Sumeshi. C’est le seul Sushi qui ne contient ni poisson ni légume, c’est probablement la raison principale pour laquelle on trouve très peu d’établissements en France qui en servent. L’Inarisushi peut également être composé de Tamagoyaki à la place de l’Abura Age dans certaines régions du Japon.

Temari Sushi

Le Temari Sushi ou Temarizushi est le cousin direct du Nigiri Sushi, et est d’ailleurs très semblable à ce dernier, à cela près que le riz est formé en boule. Une fois la boule roulée à la main, on y dépose une tranche de poisson. Cette méthode de préparation est couramment utilisée au Japon lors des repas familiaux, elle permet aux enfants de participer à cette préparation simple, amusante et ne nécessitant pas beaucoup de temps.

Sashimi

Eh oui, il s’agit bien d’un Sushi ! Enfin… A proprement parler ce n’est pas un Sushi, mais il fait parti de la variété des Sushis, un peu comme les ravioles sont associées aux pâtes. Il s’agit tout simplement de tranches de poissons crus, généralement servies sur un lit de Daikon. La tranche de poisson cru est coupée plus épaisse que pour la préparation des Nigiri. A réserver aux vrais amateurs de poisson cru !

Uramaki – California Rolls

California RollsUramaki, plus connu chez nous en tant que California Roll, est le Sushi le plus consommé en Europe (et également en France), bien qu’il ne soit en réalité pas un Sushi ! Eh non, contrairement à ce que tout le monde pense, cette variété de « Sushi » si l’on puis dire, nous vient des États-Unis et plus exactement de la ville de Los Angeles en Californie. Il a été créé par un chef Sushiman Japonais afin de contenter les divergences de goût occidentales et la difficulté à s’approvisionner en Toro (Thon gras). Il est généralement composé de 2 ou 3 ingrédients et se présente sous la forme d’un Maki inversé (la feuille de nori se trouve à l’intérieur) et le riz Sumeshi est recouvert en parti de sésame.

Egg Roll

Egg RollToujours dans un souci de plaire à tout le monde, et notamment aux personnes que la feuille d’algue Nori rebute quelque peu, les rouleaux se sont vu affublé d’une fine couche de Tamagoyaki (Omelette Japonaise). La couleur est attrayante et le mélange légèrement sucré qui compose l’omelette donne un goût très intéressant à cette variante du maki. En France, on trouve de l’Egg Roll dans de nombreux fast food Japonais, plus rarement dans les restaurants Japonais traditionnels.

A présent vous n’avez plus d’excuse pour donner de mauvaises appellations à ces délicieux plats Japonais !

Vous connaissez d’autres types de Sushis que nous n’avons pas listé ? N’hésitez pas à partager votre savoir avec nous en utilisant le formulaire Sushis.